Le projet

La mobilité fonctionnelle chez les aînés est entravée par l'âge et la maladie ainsi que par des obstacles dans l'environnement physique. L'identification des facteurs qui entravent la mobilité à la maison ou dans la collectivité est essentielle pour maintenir un bon niveau d'activité,une indépendance et une qualité de vie adéquate. Sans intervention, ces obstacles augmentent le risque d'événements indésirables tels que les chutes, en plus de causer une réduction de la mobilité par la crainte de ces événements.

La recherche en laboratoire permet de comprendre les mécanismes liés à la réduction de la mobilité dans la population vieillissante ou malade. Toutefois, les restrictions de la mobilité observée en laboratoire ne sont pas les mêmes que celles observées dans l'environnement physique de ces personnes.

Un aspect unique de notre recherche est que nous étudions la mobilité des individus dans leur propre environnement, que ce soit dans leur domicile ou dans leur communauté. L'objectif principal est de fournir une nouvelle perspective sur les défis relatifs à la mobilité auxquels font face les individus vieillissants et ceux atteints de la maladie de Parkinson, lors de la navigation dans leur milieu naturel.